"Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan
Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004. Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan "Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Culture russe en France > Manifestations culturelles et universitaires en Ile-de-France > Rencontre et lecture avec Sophie Benech, traductrice, autour de S.O.S. de (...)

Rencontre et lecture avec Sophie Benech, traductrice, autour de S.O.S. de Léonid Andreïev

samedi 18 mars 2017, par Sylvette Soulié


Mercredi 29 mars 2017 à 19h00

Rencontre et lecture avec Sophie Benech, traductrice, autour de S.O.S. de Léonid Andreïev

éd. Interférences

Ce recueil rassemble quatre articles ou essais écrits durant les deux dernières années de sa vie, de 1917 à 1919. Alors retranché dans la maison qu’il possédait en Finlande, il observait de loin les bouleversements qui secouaient la Russie et analyse les effets de la censure sur les écrivains, l’ascendant pris par Lénine sur le peuple russe, la façon dont la révolte sauvage prend le pas sur la révolution, ou le déchaînement de la barbarie sous couvert de grandes et nobles idées. Il donne libre cours au lyrisme et à la passion qui le caractérisent, mais aussi à l’indignation, qui l’a incité toute sa vie à dénoncer la cruauté et l’injustice.

Léonid Andreïev (1871-1919) est un écrivain et un dramaturge qui connut un grand succès au début du XXe siècle. Il est non seulement un auteur de grande envergure et un photographe particulièrement visionnaire, il est aussi une des consciences prémonitoires du siècle dernier. Ses récits brossent une fresque extrêmement vivante de la vie en Russie avant 1917.

Entrée libre.

Librairie des Éditeurs associés
11 rue de Médicis,
75006 Paris
RER B Luxembourg ou M° Odéon

Consulter le calendrier du mois de mars 2017 des Manifestations culturelles et universitaires en France.



Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié