La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004.
"Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan
Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan
La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004.
Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan
Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan
Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan
Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan
Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan
Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Activités et publications de l’AFR > Olympiades de russe > XIIIèmes Olympiades de russe - 4e tour

XIIIèmes Olympiades de russe - 4e tour

dimanche 15 février 2009, par Sylvette Soulié


Les XIIIèmes Olympiades internationales de russe se sont déroulées du 22 au 29 juin 2008 à l’Institut Pouchkine à Moscou. Une trentaine de pays y ont participé et le groupe français composé de 10 candidats était accompagné de Madame Farin.

Le premier jour fut consacré à la découverte de Moscou et à l’explication du règlement intérieur et des différentes épreuves : emploi du temps, notation, préparation. Le lendemain, au cours de la cérémonie d’ouverture, le directeur de l’Institut Pouchkine et le comité d’organisation ont accueilli chaleureusement les délégations et salué ces Olympiades qui témoignent de l’importance de la langue russe dans le monde entier. Après les discours, un spectacle de colombes apprivoisées a séduit tout l’auditoire et il fut suivi d’un concert d’un ensemble folklorique qui a su créer une animation extraordinaire avec des jeux et des danses. Une formidable ambiance était installée et tout le monde parlait russe !

  • Le premier examen, l’expression écrite d’une durée de 2h30, était redouté par les candidats. Selon l’avis de Vincent : « Les sujets étaient très variés, je dirais soit très « bateaux » : « mes rêves pour le futur, pourquoi j’ai appris le russe ? », soit très difficiles : « la nature russe à travers le regard des peintres russes », soit très polémiques : « ma question à Dmitri Medvedev. »
  • Ensuite, les candidats ont passé deux examens oraux : l’un de culture générale, dont les sujets étaient tirés au sort, et l’autre d’expression orale comprenant une conversation avec une étudiante et une compréhension de textes. Un véritable climat de compétition s’était instauré entre les délégations et chacun essayait de se préparer le mieux possible en révisant l’histoire de la Russie, la géographie ou les grands personnages. Les épreuves correspondaient à nos exigences. Néanmoins, le désir de réussir pour soi-même et pour la délégation française était vif chez tous nos participants qui amélioraient leur niveau de langue de jour en jour. Voici le point de vue d’Ariane Soret : « Les épreuves se sont déroulées dans une atmosphère détendue grâce aux examinateurs soucieux de nous mettre en confiance. Je pense que l’équipe française aurait pu être mieux préparée si le programme lui avait été communiqué plus tôt. »
Mikhail Lermontov
  • Cette année fut inauguré un concours de poésie pendant lequel 3 représentants de chaque délégation devaient déclamer un poème de leur choix devant un grand amphithéâtre. Le jury et les auditeurs notaient leurs dons d’acteur. Notre candidat Vincent Bérot a obtenu le premier prix en récitant le prologue du poème de Lermontov « La mort du poète » avec beaucoup d’émotion.
  • Parallèlement aux examens, un programme culturel et récréatif était organisé : visite du Kremlin et de la Galerie Trétiakov, promenade à Kolomenskoïe, spectacle organisé par la délégation nord-coréenne, soirée au cirque. Certains ont regretté de n’avoir vu que les centres touristiques et auraient aimé se promener librement dans la ville. Mais les contraintes du grand groupe et des transports à cause des embouteillages énormes ne nous offraient pas cette possibilité.
  • Enfin le samedi 28 juin eut lieu la cérémonie de clôture des Olympiades avec la distribution des Prix. Quelle immense joie et fierté pour Julia Wang de Paris d’obtenir le prix d’excellence parmi les 386 candidats ! En effet, elle est invitée pour étudier le russe à l’Institut Pouchkine pendant 4 ans gratuitement. Parmi les 10 candidats français, 3 ont obtenu une médaille d’or, 5 une médaille d’argent et 2 une médaille de bronze. Lors du spectacle final des différentes délégations, les Français ont fait preuve de beaucoup de talent et d’originalité en adaptant une chanson russe avec danses et costumes.

Ariane résume bien cet état d’esprit : « Participer aux Olympiades de Russe de Moscou est une expérience inoubliable et très enrichissante. Bien plus qu’un séjour dans la capitale russe, cette compétition est un rassemblement formidable, unissant des participants de plus de trente nations d’Amérique, d’Europe et d’Asie très désireux de découvrir les autres. C’est une ouverture sur le monde et une incroyable expérience humaine que de communiquer, grâce au russe, avec toutes ces personnes. Je remercie vivement tous ceux qui organisent les Olympiades Internationales et souhaite à d’autres de vivre cette expérience si formatrice. »

Julia ajoute : « Ces Olympiades ont été pour moi une expérience extraordinaire à tous points de vue. J’y ai fait mille rencontres grâce à la langue russe, sans oublier les membres de notre délégation qui étaient très sympathiques. J’ai adoré la soirée au cirque. Bien sûr, je garde un souvenir impérissable de la cérémonie de clôture où j’ai été si surprise d’être gratifiée du prix d’excellence. »

J’ai personnellement été ravie d’accompagner ces élèves à Moscou, car j’ai senti une bonne cohésion du groupe, une véritable entraide dans l’apprentissage de la langue russe et un bon engagement dans cette compétition. Je félicite ces brillants candidats. Que vive la langue russe en France et que soient nombreux les professeurs enthousiastes pour former de futurs candidats, très attendus aux prochaines Olympiades de 2012 !

Marie-Hélène FARIN



Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié