Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan
"Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
"Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan
Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan
Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004.
Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan
Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan
Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan
Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004.
Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan
Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004.

Accueil > Apprendre le russe > Modalités d’obtention des visas pour des groupes d’élèves ou d’étudiants se (...)

Modalités d’obtention des visas pour des groupes d’élèves ou d’étudiants se rendant en Russie (janvier 2013)

jeudi 24 janvier 2013, par Sylvette Soulié


Modalités d’obtention des visas pour des groupes d’élèves ou d’étudiants se rendant en Russie

Beaucoup de collègues nous interrogent sur les démarches à faire pour obtenir les visas nécessaires à l’entrée en Russie de leur groupe d’élèves ou d’étudiants.

Cet article reprend celui qui le précédait sur ce site, enrichi des précisions apportées le 15 janvier dernier (2013) par Mme Zoya Kritskaya, du Consulat de Russie à Paris, en réponse à une demande de l’AFR.

(Consultez également l’article complémentaire daté du mois d’avril 2014 avec de nouvelles précisions, en cliquant ici.)

La gratuité de visa pour les échanges scolaires est accordée à condition :

  • qu’il y ait une invitation officielle du partenaire russe.
    Elle doit être adressée, en russe, à Monsieur l’Ambassadeur de la Fédération de Russie en France sur papier à en-tête de l’école avec le tampon officiel, le numéro fiscal de l’école (en russe ИНН), la signature du directeur. Il convient d’indiquer qu’il s’agit d’un échange scolaire, de noter les dates de séjour, la liste des personnes invitées (nom, prénom, sexe) avec dates de naissance, nationalités et numéros de passeports pour toutes les personnes invitées.
  • que le représentant du groupe (professeur, parent d’élève ou représentant de l’école française) dépose les dossiers directement au Consulat
  • que les demandes de visa soient effectuées exclusivement en ligne sur le site http://visa.kdmid.ru
  • qu’aux demandes du formulaire en ligne ci-dessous énumérées figurent les réponses suivantes :
Purpose of visit science-culture-religion
youth relations
Russian istitution to be visited Nom de l’école russe qui invite
Select the location where you will be applying for your visa Ambassade de Russie et/ou Centre de visas à Paris

Pour déposer les demandes directement au Consulat il convient de prendre rendez-vous à l’avance avec Mme Zoya Ktitskaya : zkrit@yandex.ru

Les demandes de visas peuvent également être déposées au Centre de visas à Paris, 19 rue de Ponthieu http://vhs-france.com.
Dans ce cas , le Consulat ne percevra pas de droit, les visas seront donc également gratuits, mais il faudra régler des frais de dossier de 25 euros TTC, le Centre de visas étant une structure privée dont le service a un coût.

Attention ! Comme cela est mentionné sur le site du consulat, cette procédure n’est valable que pour les élèves ressortissants des pays de la zone Schengen de l’Union européenne.
D’autre part, les élèves qui ont un passeport russe n’ont pas besoin de visa pour entrer en Russie mais doivent obligatoirement avoir une autorisation spéciale officielle de leurs parents (autorisation notariale traduite assermentée ou autorisation officielle enregistrée au consulat de la Fédération de Russie en France pour revenir de Russie en France).

Pour information :
Comme toute démarche relevant d’un accord diplomatique, la délivrance des visas (russes en France et français en Russie) est soumise au principe de réciprocité.
Il y a maintenant plusieurs années que la France a ouvert en Russie des Centres de délivrance des visas, structures privées dont les services ont un coût qui s’ajoute à celui du visa. Elle a cependant maintenu la possibilité de déposer les demandes directement aux consulats.
En application du même principe de réciprocité, la Russie dispose en France de trois consulats (Paris, Marseille, Strasbourg), comme la France en Russie (Moscou, Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg), dont les circonscriptions sont clairement délimitées. Un habitant de Vladivostok doit par exemple survoler la circonscription d’Ekaterinbourg et venir jusqu’à Moscou pour déposer sa demande, ou passer par un intermédiaire agréé par l’Ambassade de France, dont l’aide a un prix souvent très élevé. Et la Russie s’étend sur 11 fuseaux horaires.
Les démarches sont ainsi malheureusement tout aussi fastidieuses d’un côté que de l’autre. Les deux Etats en sont conscients et déclarent régulièrement chercher à faciliter au maximum la circulation de leurs ressortissants entre les deux pays. Pour ce faire, ils créent de plus en plus de cas particuliers pour telle ou telle catégorie de personnes, tel ou tel but de voyage, etc. Les simples citoyens s’y perdent... Quant à la suppression des visas, régulièrement évoquée y compris au plus haut niveau politique, c’est la variante russe du monstre du Loch Ness, soumise aux aléas du climat politique.

Réactualisation des modalités réalisée par Armelle Jeannier-Groppo, présidente de l’AFR, le 24 janvier 2013.



Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié