Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.

Accueil > Apprendre le russe > Stages linguistiques > Témoignage sur le séjour à Kostroma en mars 2013

Témoignage sur le séjour à Kostroma en mars 2013

jeudi 30 mai 2013, par Sylvette Soulié


Séjour à Kostroma du 1er au 10 mars 2013

Nous sommes arrivés à Moscou le 1er mars dans la soirée. Après avoir été chaleureusement accueillis par Evgeni Nikolaev, nous avons entrepris de visiter Moscou accompagnés de Nina Ivanovna, notre future professeure de danse, pour le peu de temps qu’il nous restait avant de rejoindre l’hôtel.
N’ayant jamais séjourné, ni même visité la capitale russe, j’ai été très impressionnée par les grands murs majestueux du Kremlin et l’atmosphère presque féérique de la place rouge lorsque la neige tombe à petits flocons sous un ciel noir, plutôt couvert.
Puis nous avons pris le métro, « place de la révolution », magnifique station tout en marbre et ornée de nombreuses statues pour atteindre le « Типо-Отель » où nous avons rencontré pour la première fois les autres participants à l’Ecole d’Hiver.
Le lendemain, nous avons pu faire plus ample connaissance avec tout le monde, lors d’une journée complète de « road trip » : nous avons visité Serguei Possad, Pereslav Zaliévsky, Rostov et Yaroslav, villes tout droit sorties de l’imaginaire des contes traditionnels russes, avec leurs églises aux coupoles dorées sur un ciel bleu azur.
C’est exténués et plutôt frigorifiés (-15°C ne passe jamais inaperçu !) que nous sommes arrivés au centre Volgar à quelques kilomètres de Kostroma. Et là… après une première soirée où Natalia Chémiakina, la Directrice de l’école, nous a présenté la semaine à venir, les jours ont défilé à une vitesse extraordinaire ! Nos journées étaient remplies du matin jusqu’au soir : aucun moment pour s’ennuyer ! En effet, une partie de notre temps était réservé aux cours, puis nous avions le choix entre une multitude d’activités sportives : natation , volley, foot, basket, tennis de table, descentes en luge, batailles de boules de neige, paintball…, et également des moments d’ouverture culturelle très festifs, comme la préparation de blinis en plein air, au feu de bois, pour mardi gras, ou les soirées rythmées au son de l’accordéon… Certains soirs, plus calmes, il nous arrivait de simplement discuter en jouant aux cartes et en écoutant de la musique… Ce voyage fut également l’occasion de découvrir de plus près les traditions culinaires russes : bortch, piélmiéni, pirachki, cirniki…tant de recettes aussi délicieuses les unes que les autres ! Cependant, avec tous ces plats d’hiver destinés à nous donner des forces pour mieux résister au froid, nous avons légèrement ressenti, chose étonnante, un léger manque de fruits et légumes…
Notre séjour fut également ponctué de visites d’une petite délégation venue de Kostroma qui a organisé des ateliers destinés aux plus jeunes, d’un spectacle très joyeux et touchant des garçons le 8 mars, et d’une excursion d’une journée à la datcha d’Ostrovsky.
Le plus important pour moi fut la rencontre avec des jeunes de différents pays : Pologne, Russie, Serbie, Albanie. Nous avons très vite créé des liens d’amitié que je garde encore. Cet échange de cultures m’a beaucoup plu et m’a paru très enrichissant, je me suis d’ailleurs réjouie que la langue russe ait été notre premier point commun. Nous nous sommes quittés sur une note joyeuse, le « bal de Kostroma » où nous avons dansé la valse après nous être entraînés quelques jours plus tôt avec Nina Ivanovna. C’est donc les yeux pleins de merveilleux souvenirs et de beaux paysages enneigés que nous sommes rentrés à Paris.

Sabine Maillard, élève en première , classe internationale russe, au lycée international de Saint-Germain-en-Laye



Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié