Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan
La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004.
Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan
Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan
Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004.
"Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan
Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
"Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan
Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan

Accueil > Ressources et informations > Recherche sur le monde russe > Ecole d’été à Moscou - Appel à communications : À la première personne. Écritures (...)

Ecole d’été à Moscou - Appel à communications : À la première personne. Écritures de soi de l’Antiquité à l’époque contemporaine

mardi 24 février 2015, par Sylvette Soulié


Du 23 au 27 août 2015 à Moscou

Ecole d’été

CENTRE D’ETUDES FRANCO-RUSSES DE MOSCOU

ECOLE DES HAUTES ETUDES EN SCIENCES SOCIALES (France)

UNIVERSITE DE STRASBOURG/Groupe d’études orientales, slaves et néo-helléniques (France)

UNIVERSITE D’ETAT « HAUTE ECOLE D’ECONOMIE » (Russie)

Appel à communications : À la première personne. Écritures de soi de l’Antiquité à l’époque contemporaine

Ego-histoire, histoire des subjectivités, nouvelle histoire biographique, toutes ces étiquettes renvoient à des courants historiographiques qui étudient à nouveau frais des « écritures de soi », textes écrits à la première personne (correspondances, journaux intimes, carnets de voyage, autobiographies, mémoires) et qui s’adressent à des publics ou des interlocuteurs particulièrement variés. L’histoire des écrits ordinaires a bouleversé nos manières d’appréhender les sociétés du passé, notamment sur la question de la construction du sujet et des subjectivités à travers le temps. Si pendant longtemps les écrits intimes et/ou littéraires n’étaient convoqués qu’à titre d’illustrations et d’exemples, comme un témoignage sur une époque donnée, un milieu, un événement ou un phénomène, s’ils ont été étudiés autour d’un questionnement sur l’avènement du sujet, plus récemment ils sont analysés comme des techniques de soi à un fort potentiel performatif et des supports et des ressources de l’action.

Cette école d’été aura pour objectif de saisir comment les écritures de soi produites de l’Antiquité à l’époque contemporaine sont travaillées par les historiens contemporains. Il s’agira de discuter des nouveaux enjeux qu’ils éprouvent à les étudier, des nouvelles méthodes, venues notamment des études littéraires, de la linguistique, de l’anthropologie et de la sociologie pour les appréhender, et des richesses uniques qu’elles offrent pour notre compréhension de l’histoire dans sa longue durée. Les communications peuvent aborder les sujets suivants :

  • Ecriture de soi et travail de réflexivité des acteurs comme opération de recomposition des éléments du réel saisi sur le vif, des tentatives de donner sens à l’existence, de l’ordonner et de la maitriser à travers la sélection et la mise en forme des informations ;
  • Ecriture comme technique de soi ;
  • Ecriture comme engagement personnel ou collectif, lieu de contestation et de fermentation d’une critique ;
  • Ecriture comme communication verticale et horizontale, comme procédé de construction des rapports à soi et aux autres, comme un support des liens sociaux -*Acte graphique dans sa matérialité comme témoignage et comme ressource pour action ;
  • Situations d’écriture et de lecture des égo-documents et la temporalité de l’action ;
  • Codes, usages, styles, cultures, contraintes, écriture et surveillance, autocensure.

Les langues de travail sont l’anglais et le français.

Les propositions de titres, accompagnées de résumés et de courtes notices biographiques des auteurs sont à envoyer aux adresses suivantes : olegvosk@yandex.ru et larisazakharova@gmail.com avant le 15 avril 2015.

Les doctorants et les étudiants en Master en sciences sociales sont particulièrement encouragés à envoyer leurs propositions. Les propositions des post-doctorants sont également bien venues.

Le Comité scientifique : Alain Blum, Oleg Boudnitski, Juliette Cadiot, Masha Cerovic, Béatrice Fraenkel, Catherine Gousseff, Andrei Iserov, Emilia Koustova, Hélène Mélat, Pavel Ouvarov, Dinah Ribard, Oleg Voskoboïnikov et Larissa Zakharova



Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié