Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan "Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.

Accueil > Culture russe en France > Manifestations culturelles et universitaires en Ile-de-France > Concerts exceptionnels du chœur d’hommes « Chantres orthodoxes russes (...)

Concerts exceptionnels du chœur d’hommes « Chantres orthodoxes russes »

jeudi 14 mars 2019, par Sylvette Soulié


Jeudi 21 et jeudi 28 mars 2019 à 19h30

Concerts exceptionnels du chœur d’hommes « Chantres orthodoxes russes »

sous la direction de Serge Rehbinder

Programme : « Serge TROUBATCHEV – 100ème anniversaire »

Sans entracte, mais sous forme de conférence présentée par le protodiacre Ioann Drobot, le programme sera articulé autour des œuvres majeures du compositeur et diacre Serge Troubatchev dans le cadre du Grand Carême Orthodoxe russe, des matines et de la liturgie dominicale. Il comprendra des hymnes emblématiques du compositeur russe évoquant les tribulations du peuple hébreu dans l’ancien testament sur les rives du lac de Babylone, sublimés par une harmonisation sur des mélodies neumatiques anciennes. Le recueillement et la tristesse laisseront ensuite place à des cantiques de la liturgie qui dérouleront toute l’histoire de l’église russe du XXème siècle au travers d’une musique unique soumise, comme son compositeur, aux aléas des souffrances du peuple russe.

Contexte historique :

Le diacre Serge Troubatchev (1919-1995) fut avec l’archimandrite Mathieu (Mormyl) l’un des acteurs principaux du renouveau du chant de l’Eglise Russe après la chute du système soviétique.

Né le 26 mars 1919 et issu d’une famille cléricale du diocèse d’Arkhangelsk, il consacra sa vie à la musique. Son enfance passée dans des conditions difficiles au nord de la Russie ne fut pas ménagée par les purges qui frappèrent la Russie dans les années 30 du siècle passé.

En 1932, la famille Troubatchev s’installa chez des parents à Sergiev Posad. Depuis lors, toute la vie de Serge Troubatchev sera inextricablement liée à ce fief de l’Orthodoxie russe. Ici, pendant ses années d’études, il commence à diriger la chorale d’une usine d’optique qui atteindra un niveau quasi professionnel.

Ayant achevé en 1954 avec succès le Conservatoire de Moscou en tant que chef d’orchestre, il est nommé chef de l’orchestre symphonique de la radio et de la télévision de Carélie. En 1961 il obtient le poste de professeur de direction d’orchestre à l’institut musical Gnéssine de Moscou, fonction qu’il occupera jusqu’à son départ à la retraite en 1980. C’est à partir de ce moment qu’il se consacre au chant liturgique. Son œuvre comporte plus de 300 pièces pour chœur d’hommes, chœur féminin, chœur mixte ou chœur d’enfants. Toutes furent écrites pour l’église et trouvent naturellement leur place dans la liturgie car les compositions du père Serge Troubatchev mettent en avant le sens du texte hymnographique, la musique n’étant que la servante de la théologie liturgique.

C’est en mémoire de ce grand compositeur que deux concerts exceptionnels seront donnés par le chœur d’hommes, ensemble vocal « Chantres Orthodoxes Russes » les jeudi 21 et 28 mars 2019 et en la cathédrale de la Sainte-Trinité auprès du Centre Culturel et Spirituel Orthodoxes Russe sur quai Branly à Paris.

Le chœur d’hommes « Chantres Orthodoxes Russes » :
Placé sous la direction de Serge Rehbinder, maître de chapelle en l’église orthodoxe russe de Saint Séraphin de Sarov à Paris, l’ensemble vocal « Chantres Orthodoxes Russes » est composé de chanteurs professionnels et amateurs qui ont fait leur classe dans de grands chœurs en Russie et en France. Parmi ces chœurs, on peut citer ceux de la laure de la Trinité Saint-Serge près de Moscou dirigé par l’archimandrite Matthieu Mormyl, de la cathédrale orthodoxe Saint-Alexandre Nevsky à Paris sous la direction de Basile Evetz puis d’Alexandre Kedroff, de l’institut Saint-Serge sous la direction de Nicolas Ossorguine, et enfin celui de la cathédrale de la Sainte-Trinité sur le quai Branly à Paris sous la direction de Marina Politova.
Depuis leur création en 2013, les « Chantres Orthodoxes Russes » se consacrent au répertoire liturgique russe et plus particulièrement aux œuvres des grands centres spirituels comme le monastère des grottes de Kiev, et plus particulièrement la laure de la Trinité Saint-Serge non loin de Moscou.

Cathédrale de la Sainte-Trinité
1 quai Branly
75007 Paris

Consulter le calendrier du mois de mars 2019 des Manifestations culturelles et universitaires en France.



Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié