La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004. Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan "Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Notre association en détail > Activités de nos adhérents > Dimitri Filimonov : "Raconter la France aux soviétiques. Une histoire du (...)

Dimitri Filimonov : "Raconter la France aux soviétiques. Une histoire du journalisme international en URSS entre 1946 et 1958"

jeudi 2 décembre 2021, par Sylvette Soulié



Résumé
De nos jours, il est commun d’évoquer une « nouvelle Guerre froide », pour donner un nom au retour de tensions entre la Russie et l’Occident, voire d’un renouveau du conflit. Bien que les moyens de communication aient évolué depuis les années 1940, les imaginaires forgés par les médias de chaque côté du « rideau de fer » demeurent à peine inchangés. Dans ce cadre, cet ouvrage espère contribuer à une reconstitution documentée d’un fragment de l’histoire des relations franco-soviétiques et, plus largement, franco-russes. Au travers de l’étude de nombreux documents d’archives inédits, il reconstitue la fabrication de l’information dans les médias soviétiques. La lecture des relations multiséculaires entre la Russie et l’Occident veut qu’un rapprochement soit suivi de tensions avant de déboucher sur la création de nouveaux liens. De ce point de vue, cette recherche propose une chronologie « optimiste », s’ouvrant sur les années de « vaches maigres » du stalinisme tardif (1945-1953), lors desquelles se forge une image de la France, fragment d’une nouvelle identité soviétique qui survivra à la période stalinienne. Ensuite, après 1953, s’engouffrant dans une brèche idéologique laissée après la mort de Staline, les nouveaux acteurs des relations franco-soviétiques font reluire l’image de la France. Ce sont ces représentations actualisées, à l’origine d’une nouvelle vague de gallomanie chez les Soviétiques dans l’après-guerre, qui sont au coeur de cette étude.

Dimitri Filimonov, Raconter la France aux soviétiques. Une histoire du journalisme international en URSS entre 1946 et 1958, Éditions du Cerf, coll. Patrimoines, 2021.



Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Sylvette Soulié, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié