La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004. Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
"Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan "Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Culture russe en France > Manifestations culturelles et universitaires en Ile-de-France > Appel à communication pour une journée d’étude : L’Histoire de la pensée russe (...)

Appel à communication pour une journée d’étude : L’Histoire de la pensée russe du XIXe siècle. Situation et méthodes

lundi 14 mars 2022, par Sylvette Soulié


La Journée d’étude aura lieu le 9 juin 2022 de 10h à 17h en salle 527 (2, cours des Humanités, 93300 Aubervilliers).

L’histoire de la pensée russe du XIXe siècle : Situation et méthodes Appel à communication pour une Journée d’étude EHESS – CERCEC, 9 juin 2022 Cette journée d’étude a pour ambition de dresser un panorama de la recherche française en matière d’histoire de la pensée russe au XIXe siècle. L’histoire des rapports entre la France et la pensée russe est très singulière car le pays a été à la fois l’une des principales destinations des intellectuels émigrés après la révolution d’Octobre et l’un des pays dans lesquels le parti communiste d’Union Soviétique a diffusé sa doctrine. Au cours du XXe siècle, malgré quelques exceptions notables, l’histoire de la pensée russe a donc été fortement marquée par des enjeux identitaires et inscrite dans deux grands récits, celui de l’orthodoxie slavophile et celui du marxisme-léninisme. La plupart des intellectuels et des universitaires qui incarnèrent l’histoire de la pensée russe en France furent ainsi imprégnés de l’une ou l’autre de ces deux traditions ou contraints de se situer par rapport à ces enjeux politiques.
S’est ajouté à cette question généalogique un problème disciplinaire. À quelques exceptions près, il est en effet difficile d’identifier une « philosophie » russe qui partagerait les caractéristiques de son homologue occidentale : le système comme paradigme du raisonnement, la forme du traité exhaustif et l’ambition fondationnaliste. Par conséquent, là encore malgré quelques exceptions importantes, l’histoire de la philosophie s’est peu emparée du domaine russophone. C’est donc à d’autres disciplines qu’il est revenu de prendre en charge l’histoire de la pensée russe en France : l’histoire et la théorie littéraire, l’histoire de l’art, l’histoire politique, etc. Mais on peut faire l’hypothèse que cette division sectorielle du travail ne permet pas toujours de rendre compte de l’unité problématique d’un certain nombre de moments intellectuels de l’histoire russe, qui mériteraient d’être approchés en tant que tels dans tous leurs composants (métaphysique, religieux, politique, littéraire, etc.). Cet appel à communication accorde donc à l’expression « pensée russe » une extension large, qui comprend aussi bien les grands romans de la période, la théorie littéraire et la pensée religieuse que la « publicistique » des militants et théoriciens du mouvement social.
La présente journée d’étude a donc pour but de réfléchir principalement aux méthodes employées pour appréhender cette histoire. La situation de la Russie, aux marges de l’Europe, la rend particulièrement propice aux approches en matière d’histoire comparée d’une part (puisque la comparaison est une obsession des penseurs russes eux-mêmes) et d’histoire globale d’autre part, puisqu’une bonne partie des penseurs russes ont passé une partie de leur vie en exil, dans les grands centres européens, véritables plaques tournantes des idées au XIXe siècle. En outre, la diversité des types de discours et l’inscription des penseurs russes dans les grands débats de leurs temps pose la question du degré d’autonomie à accorder à leurs productions : l’histoire sociale des idées, l’histoire conceptuelle, la nouvelle histoire des idées politiques ou des approches plus internalistes peuvent et doivent sans doute être articulées pour rendre compte au mieux de la logique de ces discours et de la manière dont ils font histoire. Le présent appel s’adresse donc aux chercheuses et aux chercheurs qui étudient la littérature d’idées russe au XIXe siècle afin qu’ils proposent, à propos de cas précis, les méthodes avec lesquelles ils travaillent.

Les interventions sont limitées à 30 minutes afin de laisser une large part à la discussion.
Les propositions de communication sont attendues pour le 20 mars 2022, ne doivent pas excéder 3000 signes et doivent être envoyées à l’adresse suivante : je.penseerusse@gmail.com
Merci de préciser dans le document vos nom, prénom, adresse mail et appartenance institutionnelle.
Les réponses seront envoyées début avril 2022.



Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Sylvette Soulié, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié