La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. "Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan
Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004. Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Ressources et informations > Recherche sur le monde russe > Bourses post-doctorales Université libre de Belgique

Bourses post-doctorales Université libre de Belgique

mercredi 19 avril 2023, par Sylvette Soulié


Fonds de solidarité à destination de chercheuses et chercheurs en danger

L’Université libre de Bruxelles a créé un fonds de solidarité grâce auquel elle entend soutenir des chercheurs qui ne peuvent plus mener leur activité dans leur pays d’origine, où ils sont exposés à des risques en raison du contenu de leur travail de recherche ou de la libre expression de leurs opinions.
Ce fonds de solidarité alimente des bourses postdoctorales qui permettront à des chercheurs en danger de continuer leurs travaux à l’ULB dans un climat de liberté académique.

La bourse de solidarité consiste en un postdoctorat d’un an (12 mois), pour un montant total de 42.000 euros bruts (soit approximativement 29.000 euros nets) ainsi qu’une indemnité de déménagement de 2.500 euros nets (versée aux chercheurs résidant dans un autre pays, après leur arrivée en Belgique).

Les boursiers mèneront leurs recherches dans un laboratoire de l’ULB, sous la supervision d’un membre du personnel académique de l’Université. S’ils le désirent, ils peuvent également prendre part aux activités d’enseignement, ou à toute autre activité scientifique organisée sur le campus.

Pour toutes les informations cliquer ici .



Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Sylvette Soulié, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié