Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.

Accueil > Culture russe en France > Associations et centres liés au monde russe (fiches détaillées) > (20) AJACCIO : Association KALINKA-MACHJA - Russes et ukrainiens en (...)

(20) AJACCIO : Association KALINKA-MACHJA - Russes et ukrainiens en Corse

lundi 31 juillet 2017


CONTACT

Kalinka – Machja
Secrétariat : Hélène Clarisse-Tournan
TEL 07.61.19.33.32
E-mail : helene.clarissetournan@yahoo.fr

Lien vers le site internet

Les origines de l’association

Le nombre élevé de patronymes russes ou ukrainiens que l’on trouve en Corse étonne toujours le visiteur et surprend les insulaires eux-mêmes.
La forte présence de ces patronymes a pour origine l’installation en Corse, en 1921, d’émigrés "Russes blancs" débarqués du navire "RION" à l’issue d’une tragique odyssée qui les avait menés de Crimée en rade d’Ajaccio en passant par la Turquie.
Le "RION" a jeté l’ancre le 15 mai 1921 en rade d’Ajaccio avec environ 3.700 personnes à bord. Près de 300 d’entre elles sont demeurées définitivement en Corse.

En 1994, après l’effondrement de l’empire soviétique, une poignée de descendants de ces émigrés a créé l’association Kalinka-Machja afin d’une part de perpétuer le souvenir des "réfugiés du Rion" et d’autre part de tisser des liens entre la Corse et les pays de l’Est, notamment la Russie et l’Ukraine.

Buts et objectifs de Kalinka-Machja

- Poursuivre et développer les recherches historiques concernant les "Russes blancs" débarqués du navire RION à Ajaccio en mai/juin 1921, et qui ont fait souche en Corse.

- Regrouper, outre ceux du RION, les descendants des émigrés de la révolution russe de 1917 qui se sont installés en Corse, et y ont fondé famille.

- Accueillir, aider, rassembler les personnes d’origine slave et plus largement les ressortissants des "pays de l’Est" vivant ou séjournant en Corse.

- Réunir tous les insulaires qui s’intéressent à la culture et aux langues slaves ou qui souhaitent l’établissement de liens entre la Corse et les pays de l’Est, notamment la Russie et l’Ukraine.

Kalinka-Machja se propose d’organiser et promouvoir notamment :
- Des rencontres conviviales entre ses membres.
- L’étude des langues et civilisations slaves.
- Des partenariats avec des organismes universitaires russes et ukrainiens.
- Des jumelages entre des villes de Corse et de Russie ou d’Ukraine.
- Des interventions à caractère humanitaire dans les pays de l’Est



Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié