"Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004.
La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan
Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan
Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan
La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan
La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004.
Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan
La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
"Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Notre association en détails > La vie de l’association : Bulletin de liaison comptes rendus des (...) > La Lettre du Président de l’AFR (Bulletin n° 44, juillet 2008)

La Lettre du Président de l’AFR (Bulletin n° 44, juillet 2008)

jeudi 2 octobre 2008, par Elena Jourdan


Chers Amis,

Les nouvelles de ces quatre-cinq derniers mois sont parfaitement contradictoires et illustrent à merveille la grande « poutanitsa » dans laquelle nous vivons désormais. Comme il faut toujours terminer par les bonnes, je commencerai par la mauvaise.

La tenue du concours 2009 de l’Agrégation de russe est toujours en suspens. Le MEN n’a toujours pas publié le programme et reste sourd aux demandes réitérées de l’inspection générale de russe et de la présidente du jury. Silence radio total du côté du ministère, de bien mauvais augure. Il semble bien qu’on s’oriente vers une suppression pure et simple. La note de synthèse que nous avions remise à M. Jean-Louis Bénéfice, Conseiller technique du cabinet du ministre début octobre 2007, était déjà restée sans réponse, tout comme les démarches concomittentes de la présidente du jury ; tout récemment, les approches discrètes de responsables « politiques » sollicités n’ont, elles non plus, donné aucun résultat. Sans doute, cette suppression probable s’inscrit-elle dans la vaste révision des concours de recrutement des professeurs du Secondaire annoncée pour les années qui viennent. Mais c’est là une bien maigre consolation pour nous.

A l’autre bout de la chaîne, parmi les élèves qui apprennent le russe, la motivation et le succès sont pourtant au rendez-vous : jamais les Olympiades de russe, organisées sous l’égide de notre association, et gérées par un comité regroupant une bonne vingtaine de collègues sous la responsabilité de Marie-Hélène Farin, n’ont enregistré autant d’inscrits. Cet été, grâce aux initiatives supplémentaires du ministère russe des Affaires étrangères et de la mairie de Moscou, nous enverrons en Russie, en plus des 10 lauréats de la médaille d’or conduits par Marie-Hélène Farin, neuf autres lauréats (médailles d’or et d’argent) emmenés par notre collègue Dominique Fargue pour trois semaines à Moscou du 6 au 27 juillet au titre du programme « Moskovia » de la mairie de la capitale, et encore neuf autres lauréats à Saint-Pétersbourg pour une semaine du 15 au 23 juillet, accompagnés par Sylvette Soulié, soit un total conséquent de 29 élèves lauréats et trois professeurs !

Alors que je terminais cette lettre, Marie-Hélène Farin, qui vient juste de rentrer de Moscou avec le groupe, m’indiquait au téléphone que nos lauréats se sont particulièrement distingués au quatrième tour des Olympiades : Mlle Julia Wang, élève en Hypokhâgne au lycée Henri IV, de niveau C1, a été proclamée Championne des Olympiades 2008 et récompensée par quatre années d’études gratuites à l’Institut Pouckhine de Moscou ! Le prix d’excellence de la dissertation est revenu à Romain Bernon, élève du lycée Marguerite de Navarre d’Orléans, le prix de l’Eloquence a été décerné à Vincent Bérot, élève de Terminale du lycée Stanislas de Paris. De plus, trois Français ont reçu la médaille d’Or des Olympiades. Le groupe des lauréats français a été littéralement ovationné ! Un grand bravo à eux tous et aussi aux professeurs qui les ont formés ! La voici, Monsieur le Ministre de l’Education nationale, la réponse à votre décision de supprimer l’Agrégation de russe ! En France nous sommes capables de former d’excellents russisants !

Les représentants officiels de la Russie à Paris, de leur côté, nous ont envoyé un « signal fort » comme on dit aujourd’hui : en mars dernier, Madame l’Inspecteur général de russe, Françoise Duchêne, Madame Hélène Mélat, maître de conférences de littérature russe contemporaine à l’université Paris Sorbonne, ancienne présidente de l’AFR, Monsieur le Professeur Michel Aucouturier (également ancien président de notre association) et votre serviteur se sont vu décerner, à l’initiative de la partie russe, la médaille « Pouchkine » de la Fédération de Russie, lors d’une cérémonie à la résidence de l’Ambassadeur de Russie, en présence de Monsieur Lavrov, ministre des Affaires étrangères. Son Excellence l’Ambassadeur Avdeev et le ministre ont tous deux souligné qu’il s’agissait pour la Russie de rendre hommage, à travers nous, à tous ceux qui contribuent à faire connaître en France la langue et la culture russes et font de la « russistika » française l’une des meilleures du monde.
Dans la très brève allocution de remerciement que j’ai prononcée au nom des quatre récipiendaires, j’ai insisté sur le fait que les quatre récipiendaires n’étaient en l’occurrence que le modeste sommet d’un iceberg lui-même modeste de plusieurs centaines de professeurs et autres russisants, qui, depuis presque un demi-siècle, dans toutes les provinces de France, consacrent leur vie professionnelle, leurs talents et leur savoir à l’enseignement de la langue et à la connaissance de la culture russes. C’est en quelque sorte au nom de notre communauté et pour elle que nous recevions cette médaille, comprise par nous comme un geste de reconnaissance (dans tous les sens du mot) de la Russie.

Le Bureau et le Comité, malgré le petit nombre de membres actifs, ont travaillé à « moderniser » notre association, à lui faire prendre le virage qu’imposent aussi bien le développement des techniques d’information et de communication que l’évolution de notre société :

* Une nouvelle plaquette de présentation du russe à destination des élèves et parents de CM2, cinquième et troisième est en cours d’élaboration, sous la responsabilité d’Hélène Mélat, et devrait paraître à la rentrée, malheureusement trop tard pour la « campagne » de recrutement de ce printemps : elle sera décorée de deux fort jolis dessins sélectionnés au terme du concours que nous avons organisé en avril et mai parmi les élèves de russe de nos collèges et lycées. Les lauréats, deux premiers ex-aequo, sont un élève du lycée français de Londres, Adrien Malleways, et une élève de Lyon, Clémence Rama-Lalanne. Tous deux ont reçu un prix de 150 euros chacun sous forme de bons d’achats à la FNAC.

** Nous avons entrepris la refonte complète du site Internet de l’AFR : créé en 2002 par Hélène Méar et entretenu par elle pendant quatre ans, au prix d’un effort considérable, pour lequel je tiens à la remercier en votre nom à tous, notre site avait besoin d’être rafraîchi et rénové. Hélène Méar a souhaité passer le flambeau et c’est notre collègue Elena Jourdan qui a accepté de piloter une équipe de travail. Mercredi 25 juin, Elena Jourdan et moi-même sommes allés discuter de sa création avec deux Webmasters du CRDP de Versailles, qui abritera notre site et nous avons avec eux jeté les bases de son architecture. Le site devrait être ouvert fin septembre-début octobre. Je vous renvoie à la page d’informations jointe qu’Elena Jourdan a rédigé à votre intention. Je vous appelle vivement à réagir nombreux à son invitation : envoyez rapidement, avant votre départ en vacances, vos idées, propositions et voeux. Notre nouveau site sera éminemment « interactif » et vous permettra de faire connaître des informations sans bouger de votre bureau. Alors à vos claviers, chers amis ! Je suis persuadé que son importance ne vous échappera pas : il sera désormais le visage de notre association, tourné vers le vaste monde, et l’instrument privilégié de son adaptation à la nouvelle donne.

Comme vous le savez, le Congrès bisannuel de l’AFR (assemblée générale et colloque) aura lieu à Rennes du 14 au 16 novembre 2008. Le colloque, dont le thème est « Altérité, diversité et complexité dans la Russie d’aujourd’hui », est entièrement conçu et organisé par Madame Cécile Vaissié, professeur des universités à Rennes 2 et directrice du département d’Etudes slaves. Vous trouverez dans ce bulletin un pré-programme, qui sera précisé par elle ultérieurement, et une fiche d’inscription. Exceptionnellement, l’assemblée générale aura lieu dimanche matin 16 novembre. Nous vous attendons nombreux.

Par ailleurs, les années 2009/2010 sont proclamées par les autorités de nos deux pays « années croisées » de la Russie en France et de la France en Russie. L’AFR veillera à prendre sa place, autant que faire se peut, dans les initiatives officielles qui ne manqueront pas, en principe, de fleurir autour de ce croisement.

Enfin quelques mots de notre Revue russe : le comité de rédaction s’est réuni le 12 juin à l’initiative de la rédactrice en chef, Véronique Jobert. La démarche thématique se confirme. En voici les grandes lignes pour les trois années à venir :

Numéro 31 (septembre 2008) : « Aspects contrastés de l’actualité en Russie », numéro abondé par les exposés de notre colloque de novembre 2006 à Paris, par les exposés prononcés au colloque sur les média de décembre 2007, et par d’autres articles
Numéro 32 (décembre 2008) : « L’Epistolaire », actes de la journée d’études du 5 juin 2008 à l’université Clermont II
Numéro 33 (juin 2009) : Actes du Colloque de Rennes des 14-16 novembre 2008
Numéro 34 (décembre 2009) : Numéro consacré à Gogol
Numéro 35 (juin 2010) : « L’Alsace et la Russie » : actes d’une journée d’études organisée par Rodolphe Baudin à Strasbourg en octobre 2008
Numéro 36 (décembre 2010) : Autour des « années croisées France-Russie »
Numéro 37 (juin 2011) : Retour sur la perestroïka (responsable Philippe Comte)

Et pour terminer : Jean Bressolette, notre trésorier et Gali Saraf, son adjointe, qui veillent sur nos finances depuis 12 ans, et Bernard Birkan, le grand patron du Bulletin depuis 11 ans, ont annoncé leur désir de quitter leur responsabilité à l’occasion du Congrès de Rennes. Nous aurons l’occasion de leur dire collectivement notre gratitude le 16 novembre lors de l’assemblée générale, mais, d’ores et déjà, je tiens à leur exprimer à tous les trois mes chaleureux remerciements pour tout ce qu’ils ont fait, avec efficacité et discrétion, depuis plus d’une décennie au service de l’association. Leur connaissance des dossiers, leur humour, leur gaieté, leurs talents variés vont nous manquer et j’espère qu’ils resteront tous trois de très proches « compagnons de route ». Même espacée, leur présence parmi nous sera précieuse et je l’appelle de mes voeux.

Il faut maintenant assurer la relève et ce n’est pas chose aisée : je fais donc appel à chacun d’entre vous, y compris bien entendu aux adhérents de province, car, avec Internet, il est tout à fait possible de « gérer » ces tâches de province. Ne vous effarouchez pas et ne prenez pas la fuite : Jean et Bernard disent tous deux que ces tâches ne sont pas aussi prenantes que l’on a tendance à l’imaginer. Pour les comptes, Jean a fait récemment l’acquisition d’un ordinateur portable et d’ un logiciel spécialisé qui facilite grandement la gestion. Se familiariser avec les chiffres n’est pas non plus si compliqué. Quant au Bulletin, ses trois numéros par an demandent une mobilisation ponctuelle qui ne dépasse pas quelques jours chaque fois. Alors réfléchissez et n’hésitez pas à rejoindre notre fort conviviale équipe !

Sur ce, chers Amis, je vous laisse à vos derniers jours ou semaines de travail et à vos projets de vacances d’été, que je vous souhaite réparatrices et sereines !

Philippe Comte
Paris, dimanche 29 juin 2008



Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena (...)


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié