La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004. Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan
Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. "Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Apprendre le russe > Le russe après le BAC (fiches détaillées universités et écoles) > PARIS : Université Paris Sorbonne - Master LLCE Etudes Slaves, parcours (...)

PARIS : Université Paris Sorbonne - Master LLCE Etudes Slaves, parcours russe

samedi 29 novembre 2008


Pour consulter la fiche générale sur les enseignements de russe proposés à l’Université Paris 4, cliquez ici.


Master Arts,Lettres&Langues
Mention LLCE Spécialité Etudes Slaves, parcours russe

Responsable du master : Pr. Laure TROUBETZKOY

Pré-requis et durée de la formation

La première année de Master de russe est ouverte aux titulaires :

- d’une licence complète de russe ;
- d’une licence complète de lettres, sciences humaines ou sciences sociales avec niveau de russe suffisant (entretien en russe) ;
- de 180 crédits ECTS d’un cursus de lettres, sciences humaines ou sciences sociales comprenant l’étude du russe (classes préparatoires, sciences politiques, diplômes européens) ;
- d’un diplôme d’enseignement supérieur russe en lettres, sciences humaines ou sciences sociales reconnu par la commission d’équivalence, sous réserve d’une connaissance suffisante du français (entretien en français).

La connaissance du russe (niveau L3) et du français est obligatoire pour s’inscrire en Master, les cours étant dispensés dans ces deux langues.
L’obtention d’une moyenne de 13/20 minimum est obligatoire pour intégrer le Master 2e année.
L’enseignement est réparti sur quatre semestres.


Les parcours du master Etudes slaves

Les compétences acquises en L sont approfondies dans le cadre du Master, qui
comporte deux étapes de diversification des parcours :

En 1ère année de master, les étudiants choisissent dans le cadre de leur séminaire de spécialité (UE 2) un des trois grands domaines de la slavistique (linguistique, littérature, civilisation). Ce séminaire assuré aux deux semestres par plusieurs professeurs apportant des éclairages complémentaires sur leur discipline requiert une participation active des étudiants. Il prépare à la recherche ceux qui souhaitent s’engager dans cette voie, tout en apportant à ceux qui se destinent aux métiers de la culture les savoirs fondamentaux
indispensables.
Le séminaire de spécialité est complété aux deux semestres par un 2è séminaire qui peut être soit le séminaire 2 de traduction-interprétation ; soit un 2e séminaire 1 de russe (ce qui permet d’associer littérature et civilisation, littérature et linguistique, linguistique et civilisation) ; soit un séminaire choisi, avec l’accord du directeur de mémoire, dans un autre domaine complémentaire de la spécialité choisie, au sein de l’UFR d’Études slaves ou dans une autre UFR (autre langue slave, littérature comparée, histoire, histoire de l’art etc.) ou encore à l’École des Chartes (initiation à l’archivistique ou à la paléographie).

Au premier semestre s’ajoutent à ces deux séminaires des enseignements
transversaux
de méthodologie et un enseignement de seconde langue vivante.
Au second semestre, la spécialisation se précise dans le cadre du mémoire de M1, qui constitue une première initiation au travail personnel de recherche ou se présente sous forme d’un travail de traduction annotée et précédée d’une introduction. Le choix du sujet de mémoire doit être fait dès le début de l’année, sous la direction d’un des professeurs du séminaire 1 suivi par l’étudiant ou du séminaire de traduction.

En 2e année de master intervient la dernière étape de la diversification des parcours, les étudiants étant invités à poursuivre leur spécialisation en choisissant entre 6 parcours : civilisation, linguistique, littérature et arts, médias, muséologie, traduction-édition. Ces différents parcours ont en commun des enseignements transversaux assurant un complément de formation méthodologique et générale dans le cadre de l’ED (école
doctorale) IV ou, pour la linguistique, de l’ED V.

L’année de M2 est couronnée par la soutenance du mémoire ou du rapport de stage, rédigé sous la direction d’un des professeurs du séminaire spécialité suivi par l’étudiant.

Dans le cadre du master Recherche a été mis en place depuis 2010 un Master Enseignement qui assure en deux ans, conjointement avec l’IUFM, une préparation au métier d’enseignant de russe du 2d degré .


DEBOUCHES

À la fin de sa formation, l’étudiant aura acquis des compétences lui permettant, au choix :
- de s’orienter vers des débouchés professionnels (métiers du livre et de l’édition, interprétariat, gestion culturelle) ;
- de continuer son parcours en s’orientant vers le doctorat ;
- les étudiants qui se destinent à l’enseignement du russe peuvent également se présenter aux concours de recrutement de l’enseignement secondaire (CAPES ou agrégation), dont la préparation est assurée dans le cadre de l’UFR.


ENSEIGNANTS ET DIRECTEURS DE RECHERCHE

Professeurs et directeurs de recherche :

Mme Nora BUHKS (PR) : littérature ; cinéma ; médias
Mme Catherine DEPRETTO (PR) : littérature et culture de la période soviétique ; théories littéraires
Mme Myriam DÉSERT (PR) : civilisation contemporaine
M. Pierre GONNEAU (PR) : cultures slaves médiévales
Mme Luba JURGENSON (MC HDR) : littérature et histoire (XIXe, XXe s.) ; témoignage, mémoire des violences
Mme Galina KABAKOVA (MC HDR) : civilisation traditionnelle, histoire culturelle
M. Alexandre LAVROV (PR) : histoire et civilisation russes
Mme Laure TROUBETZKOY (PR) : littérature moderne et contemporaine ; littérature et arts
M. Stéphane VIELLARD (PR) : linguistique russe ; histoire des idées

Maîtres de conférences :

Mmes Natalia BERNITSKAÏA ; Anne COLDEFY-FAUCARD ; Irina KOKOCHKINA ; Hélène MÉLAT ; M. Yaroslav BOGDANOV


CONTACTS

Le secrétariat de l’UFR est ouvert tous les jours 9h30-13h, 14h30-16h30 sauf le lundi après-midi et le vendredi après-midi (fermeture à 13h).

108 boulevard Malesherbes
75017 Paris
tél : 01-43-18-41-64
fax : 01-43-18-41-46
E-mail : malesherbes.etudes-slaves@paris-sorbonne.fr
Accéder au site internet de l’UFR

Pour plus d’information sur l’UFR et sur les cours, vous pouvez consulter la brochure sur le Master Etudes Slaves



Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié