Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004. Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004. Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004. Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan "Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.

Accueil > Notre association en détails > La vie de l’association : Bulletin de liaison comptes rendus des (...) > La lettre à deux voix des présidents : l’ancien et la nouvelle

La lettre à deux voix des présidents : l’ancien et la nouvelle

jeudi 17 janvier 2013, par Alain Slanoski


Chers Adhérents !

Vous trouverez dans les pages de ce Bulletin numéro 56 tout ce qui vous permettra de faire le bilan de cette année de l’AFR, d’une assemblée générale l’autre (novembre 2011-novembre 2012) - rapports et comptes rendus détaillés de vos responsables élus.

Le nouveau Conseil d’Administration élu à l’AG de Bordeaux le 18 novembre 2012 compte 24 conseillers . Je salue chaleureusement et souhaite la bienvenue aux cinq nouveaux membres : Catherine Depretto, Julie Deschepper, Armelle Groppo, François Laurent et Pascale Melani. Une fois encore la vie collective a accompli son miracle : les uns s’en vont, les autres arrivent ; la communauté, selon un savant dosage instinctif, se renouvelle, tout en s’appuyant sur l’expérience des anciens, toujours fidèles. Personne n’est irremplaçable mais chacun est nécessaire.

Au moment de passer le flambeau, je regarde les conseillers, qui forment cercle autour de la table du Conseil, et je vois huit visages qui étaient déjà là au printemps 2004, lorsque le Comité d’alors m’a élu président pour mon premier mandat : Bernard Birkan, Jean Bressolette, Evelyne Enderlein, Marie-Hélène Farin, Véronique Jobert, Hélène Méar, Gali Saraf, Sylvette Soulié. C’est le double carré des fidèles, des dévoués : vous retrouverez la plupart d’entre eux dans la composition du Bureau actuel. Alors, en ce printemps 2004, à l’AG de Clermont-Ferrand, j’avais pris avec eux la succession d’Hélène Mélat, qui elle-aussi avait dirigé l’AFR pendant huit années, 1996-2004, mais quelles années, Boje moï ! Sans jamais se départir de sa bonhomie et de son sourire, Hélène avait permis à l’association de tenir et de se développer dans une période ingrate, sous les vents amers et indifférents qui soufflaient alors du grand Est. C’est elle qui avait introduit dans nos réunions cet esprit convivial et simple, sans chichis, qui est sans aucun doute un gage d’efficacité et de réussite. Dans son équipe d’alors, figuraient déjà beaucoup des huit visages susnommés ; il y avait aussi Edith Maillot, Georges Martinowsky, Olga Mélat, Olga Grabovsky. En 2006, ce sont Elena Jourdan qui nous a rejoints, pour se lancer quelques mois plus tard dans la grande aventure de la création du site, et Marie-France Wenzel, qui secondera la secrétaire générale. Sans Elena, l’AFR n’aurait pas eu son site, comme sans Edith, Gali et Marie-Hélène, il n’y aurait pas eu d’Olympiades, et ainsi de suite pour chacun des « postes » : sans Bernard et Alain, pas de Bulletin, sans Jean et Richard, pas de gestion administrative et comptable, sans Olga, Hélène (Mélat), Véronique, pas de Revue russe ; et moi, qu’aurais-je fait sans une vice-présidente aussi organisée, vigilante, infatigable et pugnace que Sylvette ? Chacun est nécessaire, vous disais-je.

En 2010, ce sont cinq nouveaux qui furent élus au Comité : Richard Brunet, le trésorier aux doigts ailés, Svitlana Buée, qui ne désespère pas de faire vivre les « Promenades de l’AFR », Sylvie Martin, la créatrice rigoureuse des premières Doctoriales à l’automne 2010, Michel Niqueux, l’organisateur en chef du beau congrès de Caen en 2010, Alain Slanoski, qui prendra très vite la relève du dévoué Bernard Birkan comme rédacteur du Bulletin.

A l’AG de Bordeaux le CA s’est donc à nouveau enrichi de cinq nouveaux membres ; je ne peux m’empêcher de voir un joli signe dans l’élection parmi eux d’une étudiante (en master 2), Julie Deschepper, au moment même où je passe la main ! Le compte-rendu du CA du 15 décembre, que vous lirez plus loin, c’est elle qui l’a rédigé, à quatre mains, avec son ancien professeur de russe, Hélène Méar, fidèle secrétaire générale, aux idées, propositions et remarques toujours si judicieuses !

Le CA a donc élu un nouveau Bureau, plus ramassé, dont Alain Slanoski publie la liste des membres dans ces pages . A sa tête, la nouvelle présidente de l’AFR : Armelle Groppo, maître de conférences à la retraite de l’université Paris Ouest Nanterre, ancienne vice-présidente de ladite université de 2002 à 2004, ancienne attachée de coopération universitaire et conseiller culturel adjoint à l’ambassade de France à Moscou de 2004 à 2008. Je me félicite du choix du CA et je remercie chaleureusement Armelle d’avoir accepté cette responsabilité. Je lui souhaite, à elle ainsi qu’à toute l’équipe du nouveau Bureau, beaucoup d’ardeur et de dynamisme ! A elle, à eux, à nous tous, de préserver et développer notre association, telle que tant d’efforts collectifs, discrets et pugnaces, l’ont faite depuis bientôt un demi-siècle (création de la SPR en 1967, rebaptisée AFR fin 1990) !

Chers Adhérents, je vous salue toutes et tous bien bas, vous remercie pour votre confiance et votre soutien.

Chers Amis anciens et nouveaux membres des différents comités/conseils et bureaux que j’ai eu l’honneur de présider, laissez-moi donc toutes et tous vous embrasser comme du bon pain et vous remercier du fond du cœur ! Nous pouvons être fiers de nous, nous avons bien servi !

Je passe le fichier à notre nouvelle présidente. Chère Armelle, c’est à toi !

Le 20 décembre 2012,

Philippe Comte



Chers adhérents, chers nouveaux et anciens collègues dans cette fonction et dans d’autres, précédentes,

Tout d’abord, un très grand et très sincère merci pour la confiance que vous m’avez accordée en me plaçant à la tête de l’Association. J’espère en être digne, mais je dois dire ou plutôt ici écrire publiquement, que succéder à Philippe et à ses équipes ne me semble pas chose facile, tant ils ont, ensemble, œuvré au développement et à l’affirmation de l’AFR.

Quand je me suis rendue au Conseil d’administration du 15 décembre dernier, j’étais bien loin d’imaginer ce qui allait s’y produire. Beaucoup y sont bien plus que moi au fait des problèmes, des actions à mener, des traditions aussi de l’AFR. Je n’avais aucune intention de présenter ma candidature à la présidence de l’association et je pensais, pour être franche, que Philippe continuerait bien, après quelques supplications de notre part, à assumer cette tâche avec toutes les qualités de dévouement, de rigueur et, pour employer un mot à la mode, toute l’empathie que nous lui connaissons. C’était sans compter avec son honnêteté intellectuelle : il l’avait dit, il le fit !

C’est alors que je vis se tourner vers moi les regards. Je fis d’abord mine de ne pas comprendre, regardant alternativement l’un ou l’autre puis la table devant laquelle j’étais assise. Je me taisais, j’espérais qu’une candidature se manifesterait parmi les « expérimentés ». Mais non, rien d’autre que la prégnance de ces regards. Si le mot n’avait été si galvaudé sous d’autres cieux et à une autre époque, je dirais de ce regard « collectif ». Car c’est bien sa force qui a balayé mes objections et mes hésitations, ce sentiment palpable d’unité, de sympathie qui en lie les membres. Il a croisé ma très profonde et très ancienne conviction qu’il est du devoir de chacun de nous de donner ce qu’il peut aux autres, à la société, à la petite société qui est la sienne.

Succession difficile, je l’ai dit, mais aussi facile grâce à l’ambiance à la fois amicale et laborieuse que Philippe a créée avec toute cette équipe, sur laquelle je sais déjà pouvoir compter et que je remercie de l’accueil qu’elle m’a réservé dès mon élection. Je ferai tout mon possible pour qu’elle demeure car elle est le gage premier de l’existence de notre association. Je souhaite poursuivre dans la voie actuelle, entre autre en prêtant une attention particulière au site et au passage à une version électronique (qui se fera graduellement, rassurez-vous) du Bulletin, nécessité financière obligeant. Je voudrais également que l’AFR devienne le point de convergence, actuellement inexistant, de l’enseignement de la langue et de la culture russes dans le supérieur (universités et écoles, grandes ou moins grandes) et un point de rencontre entre celui-ci et l’enseignement secondaire. J’ai aussi beaucoup d’autres idées, mais avançons pas à pas. Si déjà nous arrivons à atteindre en deux ans les deux objectifs que je viens d’évoquer, nous en aurons fait un de plus, sur les traces de nos prédécesseurs et en particulier de Philippe. Encore une fois, merci à lui de nous laisser une route en si bon état et une équipe si bien formée à tous les travaux que nécessitent son entretien et son prolongement.

Le 20 décembre 2012,

Armelle Groppo
afr.presidence@yahoo.fr



Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié