Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Isba - village de Koultouk - lac Baïkal - Photo : Elena Jourdan
Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004.
Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan
Le cours du Ienissï, dans les monts Sayans - Photo : Elena Jourdan
La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan
La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004.
Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Une église dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan
Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan
Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan
Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan

Accueil > Apprendre le russe > Le russe après le BAC (fiches détaillées universités et écoles) > PARIS : Université Paris Ouest Nanterre - Master Cultures politiques et (...)

PARIS : Université Paris Ouest Nanterre - Master Cultures politiques et sociétés d’Europe Centrale et Orientale

mercredi 6 février 2013


Présentation du Master

Ce master vise à fournir des outils d’étude des cultures politiques et des sociétés contemporaines à partir d’une aire, l’espace de l’Europe centrale et orientale - à travers l’exemple du monde germanique et du monde slave -, et à l’aide d’une méthode reposant sur la pluridisciplinarité et la comparaison.

Dans un contexte marqué par des relations internationales en mutation permanente et par une Union européenne désormais élargie à l’Est du continent, ce Master propose un programme d’études approfondies des sociétés, systèmes politiques et pratiques culturelles d’Europe centrale et orientale. Dans une approche pluridisciplinaire et comparative, la
formation porte ainsi sur l’aire germanique et l’aire slave.

Les enseignements englobent l’histoire, l’économie, les institutions et la vie politique et/ou la géopolitique, mais également l’histoire des idées, la littérature, la terminologie et la traductologie. S’y ajoutent le perfectionnement en allemand ou/et en russe ainsi qu’en anglais et l’initiation éventuelle à une autre langue d’Europe centrale et orientale.

L’approche comparative basée sur le principe des « regards croisés » s’applique à l’ensemble des enseignements en incluant la perspective française. Un certain nombre de séminaires sont assurés conjointement par un spécialiste de l’aire germanique et un spécialiste de l’aire slave.

Deux parcours sont proposés :

- Parcours Recherche :
Sociétés et civilisations contemporaines des pays d’Europe centrale et orientale (avec dominante Allemand ou dominante Russe)

- Parcours professionnalisant :
Affaires russes et post-soviétiques.
Au second semestre du M2, les étudiants de ce parcours optent pour l’un des trois sous-parcours suivants :

    • rédaction d’un mémoire de recherche appliquée en français se présentant sous la forme d’une synthèse en français d’un dossier multilingue sur un domaine d’actualité politique, médiatique ou économique relatif à la Russie ou à un autre Etat post-soviétique,
    • semestre de cours à la Haute Ecole d’Economie de Moscou (dans une liste de cours établie à l’avance) et soutenance d’une note de synthèse de veille,
    • stage professionnel d’au moins 3 mois, effectué en France ou à l’étranger, dans le secteur privé ou public, dans le domaine économique, social, humanitaire, associatif, culturel, des médias ou de l’internet, sanctionné par un rapport de stage qui peut, le cas échéant, prendre la forme d’un rapport de projet détaillé d’action de terrain dans un pays de l’ex-URSS ou de coopération avec un partenaire russe ou post-soviétique.

Objectifs du Master

En termes de savoir :
- acquisition de connaissances approfondies sur l’évolution politique, économique, sociale et diplomatique des pays d’Europe centrale et orientale,
- acquisition et approfondissement d’une excellente culture générale en histoire (Europe, XIXe-XXe siècles) et en histoire des idées politiques et économiques,
- approfondissement de la connaissance de l’allemand ou du russe

En termes de savoir-faire :
- élucider des problèmes / concepts et des situations par la confrontation d’approches disciplinaires différentes (droit, économie, etc.) et l’emploi contrastif d’au moins deux langues,
- « problématiser » de grands débats contemporains à la lumière de controverses et de textes classiques en établissant des « liens » conceptuels (dans une perspective proche de la « culture générale » des concours administratifs),
- comprendre et analyser des lexiques dans ce qu’ils ont de systématique et de spécifique,
- interpréter et traduire d’une langue dans une autre les concepts difficiles par la prise en compte de leur histoire culturelle et de divers contextes,
- comprendre un ensemble de documents en langue étrangère et les synthétiser en français,
- conduire une recherche autonome,
- argumenter, communiquer et défendre les résultats d’un travail,
- rassembler et organiser des documents,
- maîtriser les outils informatiques nécessaires.


Débouchés

Métiers de l’Europe :
- dans les institutions européennes et internationales, ou un cursus complémentaire en IEP, ou la préparation des concours A de la fonction publique, notamment secrétaire et conseiller du Ministère des Affaires étrangères (dans la section Europe centrale et orientale du « Cadre d’Orient », deux des trois langues obligatoires sont l’allemand et le russe) ;
- métiers du journalisme, de l’édition, de la traduction, de l’interprétariat, de la communication interculturelle, de la médiation de la culture et de la science (collectivités territoriales, jumelages, partenariats) ;
- carrière en entreprise (les recruteurs se plaignent du manque de diplômés « généralistes » ayant une très bonne maîtrise de deux ou trois langues ainsi que la culture générale permettant de coordonner des projets internationaux).

Recherche en sciences humaines et sociales ou en études européennes.

Ce master (après l’obtention du M1 et/ou du M2) constitue une excellente préparation à la poursuite d’études par exemple au sein d’un IEP, d’une Ecole supérieure de journalisme, de communication ou d’Interprétariat.


Admission

Pour l’entrée en 1e année (M1) :
- licence en lettres, philosophie, sociologie, sciences politiques, langues (LLCE, LEA)
- bonne connaissance de l’allemand ou du russe

Pour l’entrée en 2e année (M2) :
- licence en lettres, philosophie, sociologie, sciences politiques, langues (LLCE, LEA)
- bonne connaissance de l’allemand ou du russe

Admission sur dossier et éventuellement sur entretien


Contacts

Directeurs des Masters :

Jean-Jacques BRIU (Sciences du langage / Allemand) :
Bureau V 228
jbriu@u-paris10.fr

Jean-Robert RAVIOT (Science politique / Affaires russes et post-soviétiques) :
Bureau V 204
jean-robert.raviot@u-paris10.fr

Secrétaire :

Sandra Pommier
sandra.pommier@u-paris10.fr
Bât. V, Bureau 133, tél. 01 40 97 58 81

Le site des Masters

Version pdf :



Isba - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié