La tombe de Chaliapine - Cimetière du monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
La Moscova et la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou, depuis le parc Gorki. Photo Philippe Comte, été 2004.
"Entrée dans Jérusalem" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Lors du concours de lutte traditionnelle "hourej", dans la République de Touva - Photo : Elena Jourdan
Paysage de Khakassie - Photo : Elena Jourdan
Isba - Krasnoïarsk - Photo : Elena Jourdan
Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena Jourdan
Lac Baïkal - île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
Lac Baïkal : lieu chamanique sur l'île d'Olkhon - Photo : Elena Jourdan
"Na prestole" (fresque) - Exposition au monastère Novodevitchi, Moscou - Photo : Elena Jourdan
Isba restaurée - Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
La Moscova à Moscou, monument à Pierre le Grand de Tsérétéli. Photo Philippe Comte, été 2004.
La place centrale de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Le monastère de Torjok, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Un village dans la région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
La source de la Volga, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Irkoutsk - Photo : Elena Jourdan
Le lac Seliguer, région de Tver. Photo Philippe Comte, été 2004.
Entre Moscou et l'Oural, vue du train. Photo Philippe Comte, été 2004.
Krasnoïarsk - Parc naturel "Stolby" - Photo : Elena Jourdan
Un lac dans les Sayans - Photo : Elena Jourdan
Paysage typique - Sibérie- Photo : Elena Jourdan

Accueil > Notre association en détails > Activités de nos adhérents > "Les Derniers jours des dictateurs", aux éditions Perrin

"Les Derniers jours des dictateurs", aux éditions Perrin

lundi 8 octobre 2012, par Elena Jourdan


« Les Derniers jours des dictateurs », qui est sorti le 4 octobre 2012 en librairie, édité par L’Express et Perrin, a fait appel à 24 auteurs, venus de différents horizons, journalistes et universitaires, pour décrire la fin de 24 dictateurs du XX siècle et début du XXIe. A côté de la description précise, « clinique » des derniers instants, bien souvent pitoyables, d’hommes qui furent tout à la fois adorés et craints par leurs peuples (Hitler, Mussolini, Staline, Franco, Hussein, Kadhafi, etc), on trouvera dans chaque chapitre un bilan enlevé et vivant de leur règne. Philippe Comte s’est chargé de Léonid Brejnev, Guensek d’octobre 1964 à novembre 1982 : en quinze pages il dresse un portrait de l’homme qui a dirigé la deuxième superpuissance mondiale pendant 18 ans, pointant ses qualités et ses faiblesses, montrant en particulier son conservatisme, sa hantise du changement, de toute réforme, qui condamnèrent le pays à l’immobilisme alors que, dans les années 60, il disposait de sérieux atouts pour se lancer dans la course qui allait mener plus tard à Internet. Il en profite aussi pour faire le tableau de la rapide et inexorable décomposition morale de l’élite soviétique et pour décrire en détails les féroces luttes de pouvoir au sein de l’appareil d’Etat, orchestrées par l’homme-clé des années 1967 – 1984 : Youri Andropov, qui fait le lien générationnel et stratégique entre Khrouchtchev et Gorbatchev (et par ce dernier avec Eltsine et Poutine), sans doute le « pivot » de la grande mutation orchestrée du capitalisme d’Etat (le régime soviétique) au national-capitalisme d’aujourd’hui.

Résumé de l’éditeur

Le XXe siècle - marqué par l’émergence des totalitarismes - a secrété sur tous les continents une série de dictateurs dont les dérives de la personnalité ont engendré des règnes sanguinaires et marqué par une concentration du pouvoir sans précédent. Si on connaît les noms les plus célèbres (Mussolini, Hitler, Staline, Mao, Franco, Ceausescu, Saddam Hussein, Kadhafi), certains sont déjà en passe d’être oubliés en dépit des exactions de leurs règles (Trujillo, Diem, Papa Doc et Baby Doc, Tito, Marcos, Stroessner). Le parti pris de cet ouvrage est de les raconter par leurs fins, souvent tragiques, au moyen de chapitres à la fois très informés et incisifs. Pour réussir ce pari Perrin et l’Express se sont associés sous la direction de Diane Ducret, l’auteur de Femmes de dictateur et d’Emmanuel Hecht, rédacteur en chef à L’Express, responsable des livres. Ils ont réuni certaines des plus belles plumes historiques et journalistiques actuelles pour offrir - en une vingtaine de chapitres - présentés par ordre chronologique un tableau sans précédent d’un demi-siècle barbare où se cotoient complots, coups d’état, révolutions, assassinats et suicides.



Près d'Ekatérinbourg, le mémorial à la famille impériale. Photo Elena (...)


Éditeur du site : Association Française des Russisants
Directeur de publication : Armelle Groppo, Présidente de l'AFR
Webmestre : Sylvette Soulié